Que l’on voyage pour les vacances ou dans le cadre professionnel, il est fort probable que vous trouverez à proximité de votre lieu de séjour une box de CrossFit pour continuer à vous entraîner. Cependant cela a un coût qui viendra s’ajouter à l’abonnement mensuel que vous payez déjà à la salle auprès de laquelle vous êtes abonné à l’année. Alors comment pouvez-vous faire pour continuer à vous maintenir en forme sans vous rendre dans une box pendant votre voyage?
Ne paniquez pas, il y a différentes solutions à moindre frais qui vont vous permettre de ne pas couper et de continuer à développer votre fitness.

Jetez un œil à nos suggestions pour continuer à faire du CrossFit quand on n’est pas chez soi.

 

1. Familiarisez-vous avec les WODs au poids de corps

Vous n’avez pas d’haltères, ni de barres olympiques? Pas de problème ! Parfois, le seul « équipement » dont vous avez besoin est votre propre corps. La capacité à bouger son corps de manière efficace est souvent négligée et sous-estimée, car nous pouvons être distraits par des mouvements plus  » sexy  » comme les snatches et les push jerks. Mais êtes-vous assez fort pour faire de simples pompes sur les mains ? Assez mobile pour faire des pistol squats? Avez-vous l’endurance nécessaire pour faire ces deux mouvements, puis réaliser 50 air squats et courir 1 kilomètre? Heureusement, votre propre corps est un outil formidable pour développer ces compétences, et il vous accompagne partout où vous allez. Voici quelques-uns des WOD au poids de corps les plus populaires:

Angie: Réalisez successivement: 100 pull-ups, 100 push-ups,100 sit-ups et enfin 100 air squats

Murph: 1,6km de course, 100 pull-ups, 200 push-ups, 300 air squats et enfin 1,6km de course
(N’hésitez pas à fractionner les tractions, les pompes et les squats selon vos capacités)

Cindy: 20 minutes AMRAP de 5 pull-ups, 10 push-ups et 15 air squats

 

2. Investir dans du matériel de CrossFit adapté aux voyages

femme faisant des thrusters dans sa maison

Si vous voulez vraiment rester au top de votre forme physique pendant vos déplacements, vous devez posséder des équipements facilement transportables qui complèteront parfaitement les entraînements au poids de corps. En voici un petit échantillon:
– Un petit sac de sport
Une corde à sauter, une BRANK Rope bien sûr!
– Un gilet lesté
– Des bandes de résistances ou des kit de tubes élastiques qui peuvent très bien remplacer haltères et barres pendant quelques semaines

Ensuite il ne vous reste plus qu’à les utiliser dans des petits WOD qui vont bien piquer, comme par exemple:

Annie: 50-40-30-20-10 double-unders and sit-ups

Modified Helen: 400m sprint, 21 Thrusters avec bandes de resistance, 12 push-ups

Ivan Le Terrible: 50-40-30-20-10 lunges, push-ups, sit-ups and double-unders (90 secondes entre chaque round)

BRANK WOD: 2 Rounds for Time:

  • 10 Turkish Get-ups (avec une bouteille ou un pack d’eau)
  • 20 Double-Unders
  • 30 Walking Lunges
  • 40 Push-ups
  • 30 Air squats
  • 20 Leg lifts
  • 10 Burpees over the « bouteille d’eau »

 

3. Utilisez la salle de sport de votre hotel comme une box

Si vous séjournez dans un hotel, il est possible que celui-ci vous offre l’accès à sa salle de fitness. Bon, OK, le matériel y est probablement très classique et pas spécialement orienté cross-training mais on peut tout de même trouver des solutions pour en tirer profit et se concocter des entraînements intéressants avec l’équipement qui sera à notre disposition.

Par exemple, s’il y a un tapis de course, on peut imaginer un WOD fractionné incluant de la course et des burpees.
Pendant 10 minutes, faire 6 burpees toutes les 30 secondes. A la fin des 10 minutes courez 1,6km (for time) sur un tapis de course. Si vous en avez la possibilité, vous pouvez incliner le tapis pour vous challenger un peu plus.

 

4. Utilisez les grands espaces

Le voyage peut être le moment idéal pour une récupération active, alors pourquoi ne pas sortir de votre chambre d’hôtel et aller courir un peu ? Avec un peu de chance, il y aura de bons parcours ou encore des parcs à proximité que vous pourrez mettre à profit. Comme le dit Josh Bridges, le fitness ne se résume pas aux haltères dans une salle de sport. Alors sortez et voyez ce que vous pouvez faire avec votre corps, loin des quatre murs d’une box. Voici quelques idées d’entraînement en extérieur:

Course de 5km for time

3 rounds for time: 400m de course et 21 burpees

Tabata Sprints: Alternez Sprints de 20 secondes et repos de 10 secondes (pendant 8 rounds)

 

5. Profitez du temps que vous avez pour travailler votre mobilité

Si comme la majorité des pratiquants de Crossfit vous négligez (à tord) l’entretien et l’amélioration de votre mobilité, alors profitez de votre voyage pour travaillez cet aspect primordial. Ce sera un temps calme que vous pouvez réaliser sans équipement ou bien avec l’aide de bandes de résistance, de Lacrosse Ball ou bien, si vous en avez sous la main de rouleau de massage. Je vous invite à découvrir notre série d’articles sur la mobilité selon l’articulation que vous souhaitez travailler.

 

Et voilà, avec ces quelques idées, vous devriez pouvoir survivre loin de la maison et de votre box habituelle. Il ne vous reste plus qu’à vous préparer votre petite routine pour éviter les courbatures lorsque vous retrouverez votre salle. Bien entendu, si cette forme d’entraînement ne vous convient pas et que vous êtes prêt à payer des drop-ins, alors foncez dans la salle de CrossFit la plus proche de vous. Avec l’essor du CrossFit ces dernières années en France comme à l’étranger, il y a fort à parier que vous trouverez une box pas trop loin.