5 raisons évidentes de faire du rameur

 

La pratique du rameur est bien connue dans le milieu du CrossFit ainsi que du Fitness et s’affiche comme un bon moyen de développer son physique tout en brûlant des calories. Si cet appareil vous semble être un équipement parmi tant d’autres au sein de votre salle, sa valeur ajoutée est non négligeable et ses bienfaits vous sont résumés dans cet article.

 

1. Ramer pour travailler l’ensemble du corps

 

Le fait que le rameur permette de travailler près de 90% des muscles du corps le hisse à la première place des appareils de fitness. Développer sa masse musculaire de manière homogène permet de ne pas créer de décalage et ainsi de points forts ou de points faibles conséquents qui pourraient vous gêner dans votre pratique du sport en général.
Prenons le cas d’un rameur à tirage central, si on décompose le mouvement, en poussant avec vos jambes vous travaillerez les muscles principaux du bas du corps dont les quadriceps, les ischios-jambiers, les mollets et même les fessiers. Ensuite la bascule de votre buste vers l’arrière (tirage avec le dos) engagera vos abdos et vos lombaires puis le tirage avec les bras permettra d’activer le reste du haut du corps avec les dorsaux, les deltoïdes, les biceps ou encore les triceps. Plus votre amplitude de mouvement sera grande, meilleur sera l’engagement de vos muscles et votre travail musculaire. De fait, si le travail musculaire est important alors il faudra puiser davantage dans vos ressources et donc cela brûlera plus de calories.

 

2. Éliminer un maximum de calories sur rameur

 

La combinaison d’un recrutement global des muscles du corps ainsi qu’une intensité plutôt forte au niveau du cœur entraînent un plus important brûlage de vos graisses. Le rameur reste une activité d’endurance pour le cœur, pouvant être pratiqué à de faibles comme à de très fortes intensités. Avec une pratique régulière, vous pouvez être sûr de baisser votre tension artérielle et de permettre une meilleure oxygénation du sang. La cellulite étant un dépôt de graisse sous-cutané, elle se réduira au fur et à mesure de vos entraînements pouvant aller jusqu’à disparaître. Vos séances n’ont pas besoin de toujours avoir la même structure, car une séance à très haute intensité de 20 minutes et une séance à faible intensité durant 40 minutes travaillent de manière différente le cœur et lui permettront de s’habituer à changer de fréquence. Perdre des calories deviendra alors un jeu d’enfant, encore faut-il éviter le surentraînement.

 

3. Éviter les blessures grâce au rameur

 

Les épaules, le dos et les coudes sont le plus souvent sujets à des blessures dans la pratique du CrossFit et c’est pourquoi il est préférable de les protéger du mieux possible afin de ne pas accroître ce risque. Le fait que le rameur soit un sport sans impact permet à vos articulations d’éviter de subir des chocs brutaux et des frictions qui viendraient vous mettre en danger. Le fait d’être assis sur un siège évite de supporter le poids de votre corps ce qui ne contraint pas le dos et le bas du corps à compenser cette charge.

Il faut tout de même faire attention en pratiquant du rameur car le mouvement de tirage qui paraît simple à première vue demande une certaine maîtrise du geste si vous souhaitez n’en tirer que les bénéfices.  Le réglage de la résistance se fera lui aussi en fonction de votre évolution car il n’est pas utile de la régler trop haute si votre mouvement se dégrade au fur et à mesure de la séance. Pour vous aider dans votre pratique, il est possible de se faire coacher afin de commencer dans les meilleures conditions et cela peut s’introduire notamment avec des vidéos disponibles gratuitement sur YouTube avec des séances-types où il vous suffit de suivre une personne ramer et de vous fixer sur sa cadence, permettant d’uniquement vous préoccuper de votre exécution.

 

4. Ramer au début ou à la fin de votre séance

 

L’adaptabilité de l’utilisation du rameur en fait également une grande force. Si vous souhaitez simplement l’implémenter au début de votre séance afin de vous échauffer, c’est un très bon moyen de le faire. Cela permettra à votre cœur de se préparer à un effort physique plus intense et à la quasi-totalité des muscles de votre corps de s’activer, réduisant les risques comme nous l’avons évoqué dans le point précédent. Le fait d’augmenter l’amplitude de votre mouvement et d’être de plus en plus explosif est un très bon moyen pour aborder le corps de votre séance avec une condition physique optimale. 

Néanmoins, si vous souhaitez terminer votre séance par une courte session de rameur, vous pouvez effectuer un retour au calme en douceur afin de faire descendre votre rythme cardiaque et réaliser des mouvements fluides pour ne pas crisper votre corps. Ceci optimisera votre récupération tout en réduisant aussi les risques de blessures. En effet, le fait de ramer à la même cadence pour un retour au calme après une séance intense d’entraînement de CrossFit ou de musculation peut s’avérer ennuyeux mais les bienfaits seront multiples. 

 

5. Tout le monde peut faire du rameur

 

Chaque personne a une morphologie qui lui est propre et beaucoup de sports présentent une barrière à l’entrée car ils ne sont pas accessibles à tout le monde alors que chacun devrait être libre de choisir son sport. Selon votre taille, votre poids et vos objectifs, le choix de votre rameur peut différer et les réglages seront adaptés à chaque sportif, c’est ce qui en fait sa force. C’est un sport qui se pratique peu importe votre âge et votre niveau sportif et c’est tout ce qui fait sa spécialité. Toutefois, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé afin de vous recommander la pratique ou non si vous avez un doute.

 

femme en plein effort au rameur


Avec toutes ces informations, vous êtes maître de juger s’il est possible ou non d’implémenter le rameur dans vos séances actuelles ou alors en parallèle de celles-ci. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il vous permettra de vous muscler l’ensemble du corps tout en brûlant un maximum de calories et en vous évitant les blessures.

 

Bonus : Étant donné que le rameur deviendra votre sport préféré et que vous ne pourrez plus vous en séparer, il faut savoir que c’est possible d’en pratiquer chez soi. Cette flexibilité peut vous permettre d’en pratiquer à la maison si vous n’avez pas le temps de vous déplacer dans votre salle de sport actuelle et surtout d’en faire quand bon vous semble. Et il vous est toujours possible de suivre des séances dispensées sur YouTube par des coachs. La chaîne la plus populaire pour ce type d’entraînement s’appelle William Laine.